Modélisme, Salon

Salon du modélisme à Sequedin : Régis n’a pas encore «craqué l’allumette»…

Cet article est visible à l’adresse La Voie du Nord

Salon du modélisme à Sequedin : Régis n’a pas encore «craqué l’allumette»…

C’est une superbe machine d’une centaine de kilos, réplique d’une française à vapeur ayant parcouru la France de 1920 à 1978… Régis Thaon la façonne depuis huit ans maintenant ! Autant dire que le modélisme est sa passion…

Sa locomotive (modèle 140 C, pour les connaisseurs) n’a pas encore roulé. Comme dit le président du club municipal de loisirs de Sequedin, Michel Forteville, «  Régis n’a pas encore craqué l’allumette  ». Comprenez que le wagon chargé de charbon à l’arrière n’a pas encore servi. Mais avant cela, de véritables tests de résistance mécanique de chaudière, pas obligatoires mais qui tiennent à cœur quand on a passé autant de temps sur un tel projet, seront menés. C’est que l’engin est tout de même susceptible de rouler à une dizaine de kilomètres à l’heure et de supporter le poids d’un adulte souhaitant faire un tour de petit train…

Pour Régis, ce coup de maître n’est pas un coup d’essai, on s’en doute. Avec ses cinq collègues de la section vapeur vive du club de modélisme, créée en 1996, ils ont déjà fabriqué 11 machines, ainsi que les voies de chemin de fer capables de les accueillir ! Mais sa machine à lui, avec ses 5 pouces (désolé, c’est la mesure anglaise qui prévaut dans son art), en impose au fond de la salle Loridant. «  Tout est usiné «maison» en s’appuyant sur des photos, des plans  », dit-il. Ses études et son expérience professionnelle de mécanicien-tourneur et de dessinateur industriel l’aident, bien sûr, dans l’exercice de sa passion : il faut vraiment réunir de très nombreuses compétences !

Membre depuis au moins 30 ans

Le modélisme, Régis Thaon est tombé dedans quand il était petit. «  À l’époque, on avait une maquette dans une boîte en carton à Noël et c’était un cadeau extraordinaire ! », se souvient-il. Avec son frère Jean-Luc, qui lui a filé le virus, ils multiplient les activités, fabriquent surtout des bateaux. C’est tout naturellement que Régis arrive au club de Sequedin dont il est membre depuis… combien de temps déjà ? Moue perplexe : «  Au moins 30 ans !  » C’est-à-dire pas longtemps après la création du club qui fête cette année ses 36 ans. Certes, le temps a passé depuis.

Mais si les années ont blanchi les cheveux de Régis, elles n’ont pas encore réussi à doucher son enthousiasme et sa passion d’enfance, aussi solides qu’un rail de chemin de fer !

Ce dimanche : Rendez-vous à la salle Gérard Dewaele et à la salle Loridant, au complexe sportif, pour la 12e  édition de cet événement qui se déroule tous les trois ans (mais qui n’avait pas eu lieu depuis 2012). 1 600 m2 d’exposition, bourse d’échange vous attendent encore aujourd’hui de 9 h à 18 h. (2 euros l’entrée, gratuite pour les moins de 12 ans). Ce salon est organisé par le club municipal de loisirs de Sequedin, qui compte 110 adhérents au total et dont le modélisme (naval, chars à voile, vapeur vive, ferroviaire) est l’une des sections.

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

L'influence médiatique... |
La mare à mots de Cécé le C... |
Le blog de Bérénice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Laclassedepikou
| Isthmialemag
| Les Chroniques de Naima