Economie

Ligne ferroviaire Grenoble-Gap : une « situation catastrophique » pour Christian Estrosi

Cet article est visible à l’adresse Le Dauphiné

Ligne ferroviaire Grenoble-Gap : une « situation catastrophique » pour Christian Estrosi

Christian Estrosi, président de la région PACA.

Christian Estrosi, président de la région PACA.

La liaison entre Grenoble et Gap va-t-elle s’arrêter ? C’est en substance ce que nous expliquions ce matin (voir papier lié). Dans un communiqué de presse, le président de la région Paca Christian Estrosi, suivi par Chantal Eyméoud et Roger Didier, tous deux vice-présidents à la Région et élus haut-alpins, a fait part de son « attachement à la desserte ferroviaire des territoires de montagne et notamment ceux des Hautes-Alpes ».

Il précise que la Région a obtenu de l’Etat 22 millions d’euros pour la régénération de la ligne entre Briançon et Mont-Dauphin, programmés en 2017 et 15 millions d’euros sont prévus pour les travaux de modernisation des branches de l’étoile ferroviaire de Veynes. Christian Estrosi évoque aussi « une situation catastrophique des petites lignes » qui est « avant tout la responsabilité de la SNCF et de l’Etat qui ont privilégié le tout TGV et se sont rendus coupables d’un sous-investissement massif depuis de longues années sur nos territoires. »

 

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

L'influence médiatique... |
La mare à mots de Cécé le C... |
Le blog de Bérénice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Laclassedepikou
| Isthmialemag
| Les Chroniques de Naima